Sport et cheveux : conseils pratiques


Les fêtes passées, il faut se remettre de tous nos excès. Le sport comme allié santé, voici un point que l’on ne discute plus, tant ses bienfaits sont nombreux sur notre organisme et connus de tous. Oui mais pour les cheveux, est-ce la même rengaine ?

Voici quelques informations clés pour bien prendre soin de ses cheveux, tout en pratiquant une activité physique.


Quel est l’impact du sport sur le cheveu ?


Ce n’est pas véritablement du sport dont il s’agit, mais plutôt des phénomènes et habitudes associés : la transpiration, les frottements, la coiffure et le lavage répété qui sont ici à considérer avec vigilance.


La transpiration contient différents sels minéraux, comme le potassium, le calcium et magnésium, qui favorisent la circulation sanguine et la pousse du cheveu. Cependant elle est aussi riche en chlorure de sodium, un autre sel minéral, semblable au sel de cuisine, qui assèche le cheveu, bouche les pores et donc bloque le sébum qui va se fixer sur les racines. La transpiration empêche aussi les déchets accumulés de s’évacuer. Les cheveux paraissent gras et sales. Ce phénomène favorise également la chute des cheveux pour les hommes, ainsi que le développement du champignon responsable des pellicules.


Pour quelle coiffure opter ?


Chaleur dans le cou, mèches qui collent, mouvements sur le visage… Dès que les cheveux ont un peu de longueur, impossible de les garder lâchés lors des séances de sport ! Or, les élastiques et pinces à cheveux peuvent abimer et casser vos cheveux.


Afin de réduire les risques, favorisez les élastiques en spirales « anti-traces » ou bien les modèles qui suppriment les plaques métalliques à la jointure. Essayez également de changer souvent de coiffure afin de varier l’endroit où l’élastique touche vos cheveux et l’abime. Queue de cheval, chignon haut ou bas, tresse unique ou double, plaquée ou lâchée... les options sont nombreuses et variées !
Contre la sueur, optez également pour un bandeau qui permettra d’absorber la transpiration, tout en retenant vos cheveux. Son effet éponge limitera la casse au niveau des racines les plus visibles. Attention néanmoins à le laver régulièrement (après chaque séance), afin qu’il ne se transforme pas en nid à bactéries.


Faut-il laver ses cheveux après chaque séance de sport ?


Comme vu précédemment, la sueur et les cheveux ne font pas vraiment bon ménage. De préférence, il faut donc laver ses cheveux après chaque séance surtout si la pratique du sport n’excède pas le 2 ou 3 séances par semaine. Il s’agit également d’un souci esthétique, la transpiration favorisant l’aspect d’un cheveu gras. Se laver les cheveux permettra donc de se débarrasser de la transpiration, des toxines, du sébum, de la poussière… et de retrouver une chevelure propre.


Si votre pratique du sport n’est pas quotidienne, il sera judicieux de planifier son programme de shampoings selon les jours d’exercices sportifs. Faire coïncider ces dates permettra d’éviter le lavage excessif, qui lui aussi peut abimer les cheveux.


À chacun son besoin


Évidemment, se laver quotidiennement les cheveux n’est pas non plus conseillé. Comment faire alors si on pratique du sport tous les jours ?
Tout d’abord, soyez attentif à la nécessité du lavage selon l’intensité de la séance et du niveau de transpiration.

Après une marche en extérieur, une courte séance de yoga ou une petite séance en salle de gym, il est possible que votre corps n’est que très peu sué, dans ce cas, vos cheveux ont plutôt été épargnés. Un coup de peigne ou de brosse peut suffire à éliminer les grosses impuretés et à répartir le sébum pour estomper l’aspect cheveux gras.


Après une heure de musculation, une longue séance de cardio ou un entrainement en plein soleil, difficile d’échapper à la case shampoings. Dans ce cas, choisissez impérativement un shampoing doux, sain, et non agressif.


Le shampoing sec, une fausse bonne idée ?


Lors d’une séance de sport à la pause déjeuner ou lors d’une semaine chargée, le temps peu nous manquer pour nous laver les cheveux après notre sport. Dans ce cas, le shampoing sec est une bonne alternative, à condition que son utilisation demeure exceptionnelle !


Le shampoing sec permettra d’atténuer l’effet cheveux gras et donnera galbe et tenue à sa chevelure ! Mais cette solution est à utiliser avec modération : les shampoings secs, au lieu de l’éliminer, fixent la transpiration sur le cheveu, les asséchant d’autant plus, et ajoutent des déchets sur le cuir chevelu.


S’il peut être utilisé pour rafraichir occasionnellement votre coiffure, le shampoing sec ne doit surtout pas devenir une habitude. Il faudra également penser à rincer ses cheveux le soir ou le lendemain de son utilisation.


Compléter ses shampoings


Le plus important, c’est de conserver un cheveu bien hydraté, et le sport comme le shampoing ne facilite pas cette tache ! C’est pourquoi on complète sa routine soin du cheveu par un masque capillaire, une ou deux fois par semaine. Celui-ci est parfait pour se réhydrater et conserver un cheveu sain malgré un pratique sportive régulière.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés


Arithmetiq c'est un calcul simple:
Vous + Nous = ❤️🚀